Cabinet de curiosiLLITÉ

Dans les rayons de mon CDI, je retrouve parfois, des livres dont les couvertures me laissent un peu perplexe…

1975La finesse et délicatesse poétique… De toute beauté vous en conviendrez !

PicMonkey CollageSFEt voici le trio gagnant : élues meilleures couvertures de livres SF !

PicMonkey Collage DOLTO« Ce que je voudrais faire, c’est aider les parents à réfléchir à ce qu’ils pourraient faire » Françoise Dolto qu’on retrouve, ici, sous son meilleur jour.

2« 1812 à Moscou : un jeune aristocrate français, moscovite d’adoption, assiste à l’invasion napoléonienne. Que choisira-t-il ? La russie ou la France ? Une fresque tumultueuse et grandiose autour d’un héros attachant. Le début d’un nouveau cycle romanesque qui vous passionnera »… OU PAS !

3Lorsque je suis tombée sur ce documentaire, je vous avoue que j’ai eu un peu peur. Lorsque j’ai commencé à feuilleter ce documentaire, je vous avoue que j’ai eu un peu plus peur…

20130916_20300020130916_20291820130916_203236Ces photos en noir et blanc sur fond rouge font froid dans le dos.

4Je crois qu’il n’est pas utile que je m’attarde ici sur cette couverture éloquente. En bonus une vidéo de Soljénitsyne présentant son roman. Le montage qui consiste à remplacer la photo de la couverture par le visage de l’auteur en direct est absolument fabuleux.

5« Antoine Bouychou dit Marjol s’était engagé sur un coup de tête en 1830 quand M. de Bourmont avait mis sur pied l’expédition qui devait aboutir à la conquête de l’Algérie. Les souvenirs que le voleur Bouyehou, ordonnance du lieutenant de Roailles, en avait gars ont eu assez de force pour que, vingt-cinq ans après, il ait quitté l’Ariège avec les siens et se soit établi comme colon à Boufarik. Il n’est pas le seul à avoir de la mémoire. Un jour, une lettre annonce la visite du général de Rosilles, ce Roailles dont il a tant parlé à sa femme Marie Aldabran, là femme au nom d’étoile car Aldabran est une forme altérée d’Aldébaran, l’étoile qui est « l’œil du Taureau », la constellation d’Antoine. . Leur fille Marguerite – des yeux aussi beaux que ceux de sa mère – ne voit que l’aide de camp, le lieutenant Hector Grièa. Si Marguerite se marie avec son homme de guerre, sa soeur Marie épousera un autre colon, Jean-Pierre Paris, de Sidi Moussa. Pendant qu’Hector « pacifie » les montagnes en les brûlant, les colons cultivent les plaines côte à côte avec les Arabes. Ainsi se fondent les dynasties de ceux qu’on appellera les Pieds Noirs. Leur réussite, leurs erreurs, leurs efforts entre 1860 et 1870, c’est ce que conte ce volume, le deuxième des six où Jules Roy brosse l’histoire de l’Algérie – de sa prise en main par la France jusqu’à l’indépendance. »

L’intrigue de ce roman a l’air aussi complexe que la couverture où se superpose une quantité d’informations : le titre écrit en rose (quasi fluo) pour que l’on comprenne bien qu’il s’agit d’une femme dont on parle. On aperçoit d’ailleurs celle-ci en fond dans une posture quasi mystique… Bah oui il faut bien ça pour veiller sur son petit soldat que l’on voit en premier plan ; puis entre deux un petit palmier pour nous aider à situer un peu tout ça… Force et courage à qui s’aventura dans ces contrées lointaines !

1Remarque pertinente de Neph : « C’est bizarre comme titre destins hors-série, destins hors-pairs conviendrait mieux, non ? » Réponse (toute aussi pertinente vous en conviendrez) : « Euuuh… oui c’est vrai, tiens ! Là ça donne une impression de choses un peu périmées »… (ou comment justifier une mise au pilon) Bienvenue dans le monde parallèle des discussions hautement intellectuelles…

6 » Olivier, le petit garçon des Allumettes suédoises et de Trois sucettes à la menthe, arrive à Saugues, porte du Gévaudan. Là, il rejoint les siens : le pépé « , maréchal-ferrant ; la  » mémé  » ; leur fils Victor. Dans ce pays grandiose, chaque instant d’Olivier lui apporte une découverte, un émerveillement. Qui sont-ils, ces paysans farouches, ces artisans appliqués, ces pâtres pleins de mystérieuses connaissances ? Olivier les découvre dans leur existence réelle. Et il y a les originaux, les innocents, les joyeux drilles. Et surtout le grand-père…Dans Les Noisettes sauvages, Robert Sabatier a mis toute la tendresse qu’il porte en lui. Rarement nature et enfance sont apparues dans une telle luminosité. Tantôt drôle, joyeux, tantôt émouvant, poignant, pathétique, ce roman si riche de faits vrais offre une rare fraîcheur, une délicieuse poésie.  » L’intrigue du roman est sûrement passionnante mais ce jaune sur fond marron ne lui rend pas service. Le vintage a ses limites les noisettes sauvages nous l’ont prouvé !

blog 7

Une définition, en ouvrant, au hasard…

« Cinq à sept : ce qui peut consoler l’ouvrier d’usine c’est que le bourgeois doit, lui aussi, pointer à heures précises pour tromper clandestinement sa femme… »

Le ton est donné…

BLOG1

« Céline, une jeune fille aux idéaux hippies, épouse Philippe, un homme d’affaires. Mais la vie tranquille d’un couple bourgeois n’est décidément pas pour elle.. »

Le titre est emprunté à une chanson paillarde « Sophie, toi que j’aimais tant, j’t’emmerde, j’t’emmerde. Sophie, que j’aimais tant, j’t’emmerde maintenant… » la chanson évoque un homme qui n’est plus amoureux d’une femme qu’il a beaucoup aimé… Ici c’est l’inverse Céline n’est plus amoureuse de son mari et va s’en débarrasser en chantant :

« Philippe, toi que j’aimais tant, j’t’emmerde, j’t’emmerde. Philippe, que j’aimais tant, j’t’emmerde maintenant… »

C’est sans doute pour cela que nous la retrouvons ici, rivalisant avec les couvertures d’un Harlequin,  au téléphone sur un fond rose (rose, téléphone… téléphone rose ?) vêtue d’une simple chemise entrouverte. L’émancipation par la quasi nudité ne serait donc pas une invention femen.

Blog6

Jean Bastide dresse, dans la Mémoire des OVNI, le relevé des « rencontres » d’appareils d’origine extraterrestre sur les divers continents depuis les premières observations contemporaines déclarées de ces phénomènes, et il établit une analyse comparative des informations recueillies par les témoins …

blog5

Ferdinand Poitevin est envoyé en France par son père pour faire perdurer la lignée vampirique. Mais, il n’a pas le charisme de son père, et se retrouve à faire le gardien de nuit en banlieue parisienne. Il doit donc, chaque soir, pédaler de Vanves à. Argenteuil où il est veilleur de nuit. Dur de trouver du sang frais pour se nourrir. Puis, il aime trop Geneviève pour lui planter ses canines dans le cou !

blog4

« L’action de La Terre des Vialhe se situe en 1987 et 1988 : voilà donc près d’un siècle que nous les accompagnons, ces Vialhe ! » On l’aurait presque deviner…

BLOG 2

« Claude Michelet y raconte son enfance, à Brive, dans une famille provinciale, bourgeoise et bien-pensante… »

BLOG3

« Dans ce roman qui unit l’épopée maritime à la vérité humble des êtres, Roger Vercel fait revivre l’aventure exaltante et rude des remorqueurs de sauvetage – ces équipages chargés de venir en aide aux navires en détresse. » La détresse est une femme donc.

9 réflexions au sujet de « Cabinet de curiosiLLITÉ »

  1. Merci pour cette référence ! Si ça ne tenait qu’à moi, on en désherberait encore pour le plaisir, mais il paraît que je ne travaille pas au CDI, contrairement aux apparences !

  2. Woua ! Il n’a pas été désherbé depuis quand ton fonds ?! Cet été j’ai photographié quelques couvertures kitch mais finalement ce n’est rien à côté des tiennes ! 🙂

  3. C’est tellement drôle de vous lire ! Le pire c’est que je sais ce que c’est que de trouver ce genre de livres (je suis professeure documentaliste aussi). J’imagine la tête de nos chers élèves qui tombent là dessus… misère !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s