Les cahiers d’Ester

Riad Sattouf, Les cahiers d’Ester : histoires de mes 10 ans, Allary Editions, 2017

Ester a dix ans, elle est en CM2. Elle vit avec son père qu’elle aime d’amour, sa mère sympa mais qui aurait pu quand même s’abstenir de tomber enceinte et son grand frère qui est un abruti fini. Ester a une vie trépidante et donc énormément de choses à  raconter, l’école, les colos, ses amies, les garçons… Un journal intime était  nécessaire.

Ester est la fille d’un couple d’amis de l’auteur qu’il a attentivement écouté afin de retranscrire en 52 planches des saynètes du quotidien, de son quotidien. Cette semaine, je fais une pause en BD jeunesse pour vous parler d’une BD de grands. Malgré les apparences, Les cahiers d’Ester est bel et bien une BD pour adultes. Véritable miroir de notre société, elle décrit l’évolution des enfants en son sein avec beaucoup de second degré (vous qui me lisez vous le savez autant que moi, la compréhension du second degré n’est pas une compétence toujours acquise par nos ados préférés). 

Résultat de recherche d'images pour "les cahiers d'esther tome 1"

A travers le regard aguerri d’une petite fille de 10 ans, Riad Sattouf aborde donc de vraies questions sociétales et d’actualité. Autant vous le dire tout y passe : la mixité, l’intégration, la différence, le racisme, la précarité, relation entre sexe opposé (et oui ça commence dès la cour de récré), critères de beauté, le matérialisme, les dérives des réseaux sociaux… On revit même avec Ester et ses camarades les attentats de Charlie Hebdo. Un moment touchant et plein d’émotions. L’innocence face à l’horreur.

Résultat de recherche d'images pour "les cahiers d'esther tome 1"

Je vous avoue que je n’accroche pas vraiment avec le graphisme des BD de cet auteur en général et de celle-ci en particulier. Très chargé, trop chargé. Par contre je suis absolument fan de sa plume. Riad Sattouf est incontestablement un auteur de talent (un réalisateur aussi d’ailleurs j’ai tellement ri devant les beaux gosses !). Il sait toujours trouver le mot juste pour nous faire rire. C’est avec le sourire aux lèvres que se lit cette BD.  L’humour est à la fois fin et décalé. Il jongle admirablement bien avec la naïveté enfantine et la réalité parfois grave de la vie. Il parvient à créer une atmosphère particulière autour de ses personnages pour les rendre toujours très attachant.

Bref, un régal.

Et s’il fallait mettre une note : 

bd_de_la_semaine_pti_black                                                                                     Chez Stéphanie

Publicités

22 réflexions au sujet de « Les cahiers d’Ester »

  1. Je suis aussi assez partagée sur l’engouement autour des albums de Sattouf. Pourtant, les quelques (rares) excursions que j’ai faites dans son univers ne m’ont pas déplu (mais (bien) loin d’en faire des coups de coeur). Je suis pourtant curieuse de découvrir ces Carnets. Je crois que je vais tout miser sur un coup de folie en librairie où j’achèterais sans trop réfléchir au pourquoi du comment 😛

  2. Je m’interroge aussi sur cette série, suis pas des masses fan du trait de Sattouf…
    Je pensais acheter le premier tome pour mes collégiens histoire de me faire une idée mais tu parles de BD pour adultes du coup tu me mets le doute 🤔

  3. Je ne suis pas fan des BD de Riad Sattouf du point de vue esthétique. Comme toi, je les trouve trop chargées. Par contre, le propos est souvent très intéressant.

  4. Emprunté en bibliothèque, mais rendu avant d’être parvenue à la fin… Vraiment trop de blabla, des bulles à n’en plus finir qui prennent trop de place vis-à-vis du dessin… Mais peut-être faudrait-il que je retente dans de meilleures conditions ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s