Forever bitch

Diglee, Forever bitch, Éditions Delcourt, 2013.

Forever bitch c’est trois jeunes femmes qui s’essayent à l’Amour. Elles tombent amoureuse, tombent tout court, se font mal, se relèvent, apprennent de leurs erreurs en nous partageant leur franche vision des choses, sans filtre, comme ça vient : « Sortir avec son ex, c’est comme ravaler son vomi : c’est toujours acide. » Vous voilà prévenus.

DIGLEEA la veille de ses trente ans, Louise fait le bilan. Maud, son coup de foudre amical, vient de se faire larguer. Elle est au plus mal. Pour oublier elle multiplie les aventures sans lendemain. Il faut la consoler. Audrey, sa « BBF (Best Friend Foverer) » est sur un petit nuage. Elle pense avoir trouvé l’homme de sa vie avec qui elle achètera une grande maison dans laquelle ils feront des bébés… Mais cela était sans compter sur les belles surprises que nous réservent la vie. Louise, quant à elle, file le parfait amour avec Fred. Lorsque ce dernier commence à parler mariage, Louise flippe grave.

présentationL’amour est un sujet qui passionne Diglee. Elle se lance alors dans des recherches, des observations (elle ira même jusqu’à se créer un compte sur adopteunmec.com, c’est dire ! )… qui seront le fruit de son inspiration. Elle l’explique ici dans un billet sur l’amour. Un billet drôle et touchant. Un billet qui m’a donné envie de découvrir son travail et en particulier cette BD.

Je m’attendais alors à une BD pleine d’émotions, d’humour, de fraicheur, qui dépeint les difficultés de trouver l’amour dans notre société moderne. L’humour est bien au rendez-vous. Diglee parvient à nous faire sourire même rire parfois. Le graphisme très girly, en adéquation avec la thématique, apporte une certaine fraîcheur et un certain dynamisme mais réduit considérablement le lectorat : si vous n’êtes pas une jeune  trentenaire, passez votre tour.  Par contre je trouve que la cruauté –  tant dans les propos que dans le graphisme – prend le dessus sur l’émotion ce qui rend la BD on ne peut plus caricaturale. Dommage.

Par ailleurs, je vous invite vivement à découvrir le très bon blog de cette auteure dont les billets plein d’humour sonnent juste à chaque fois.

Marion l’a lu aussi.

Et s’il fallait mettre une note : ☆☆

11,5/20

11,5/20

Publicités

9 réflexions au sujet de « Forever bitch »

    • Ce n’était pas trop mon truc non plus au départ… Puis la tectonique des plaques de Margaux Motin m’a fait changer d’avis. Mais c’est assez répétitif. On s’en lasse vite.

  1. Ping : Le top BD des blogueurs d’Août 2014 | Les Chroniques de l'invisible

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s