DJANGO UNCHAINED

Quentin Tarantino, R.M. Guéra, Jason Latour, DJANGO UNCHAINED, Urban Comics, 2014.

Dr King Schultz est un personnage hors du commun. Un dentiste qui se reconverti en chasseur de prime vous en conviendrez n’est pas banal. Son chemin croise celui de Django, esclave du Sud des États-Unis et ancienne propriété des frères Brittle. Voilà une information qui ravi notre ancien dentiste excentrique. Il en fait l’acquisition. Il traversent alors un bout de chemin ensemble bravant les mœurs de l’époque. Schultz fait de Django son associé. Il est désormais un homme libre. Son premier projet en tant qu’homme libre est de délivrer Broumilda, son épouse. Pour ce faire un plan est finement échafaudé. Mais rien (évidemment) ne se déroulera comme prévu…

[Attention : boucherie inside]

 

Django unchained est un film du génialissime Tarantino sorti en décembre 2012.

 

 

De ce film nait une BD.

L’intrigue de la BD reste fidèle à l’œuvre originale. L’avant-propos est d’ailleurs signé par Tarantino, lui même :

20140212_093127

« J’adore les comics, et notamment les comics western. En grandissant, j’ai lu les aventures de Kid Colt Outlaw, Tamahawk, The Rawhide, Bat Lash et surtout Yang [..] C’est donc empreint de ce genre de lectures que je vous présente DJANGO UNCHAINED. DJANGO UNCHAINED est un long western épique. Quand j’écris un script aussi foisonnant que celui-ci ou celui de KILL BILL, certains passages – vraiment trop long – n’apparaissent pas dans le film. si mes scripts n’étaient pas coupés, mes films dureraient quatre heures ! Il me faut donc toujours les modifier pour les adapter aux exigences du cinéma. Ce qui est vraiment cool dans la version comik book de DJANGO UNCHAINED, c’est qu’elle reprend le script dans son intégralité. Alors, si certains chapitres ont dû disparaître dans le film, vous les retrouverez tous ici. Ce comic book reflète littéralement la toute première version de mon script. J’espère que vous apprécierez l’effort ».

Oui beaucoup. Le graphisme est de grande qualité. L’intrigue, même plus long, reste intense et dynamique.

J’avais trouvé le film excellent avec des jeux acteurs exceptionnels (en particulier, pour moi, celui Christoph Waltz). Mais la BD semble plus réaliste. Les effluves de sang – signature du réalisateur – sont légèrement exagérées pour être empreints de réalisme. Aussi la BO rap complètement anachronique fait presque sourire. Pour finir cette comparaison, je dirai que dans la BD la violence est moins prégnante, ce qui m’a permis d’en faire l’acquisition pour le CDI.

Cela dit même si les musiques du films sont anachroniques, elles restent un régal à écouter. Faites-vous plaisir :

 

Et s’il fallait mettre une note :

bdc0a-logo2bbd2bmango2brougetopbd_20131

Publicités

18 réflexions au sujet de « DJANGO UNCHAINED »

  1. Pas vu le film mais un comics avec RM Guéra aux commandes c’est forcément bon. Si tu ne connais pas je te recommande chaudement sa série « Scalped », c’est juste le comics le plus incroyable que j’ai lu ces dernières années.

  2. Un énorme coup de coeur pour ce Tarantino vu au ciné ♥♥♥. Je ne savais pas qu’il y en avait une BD ! Ca m’intéresse et je suis étonnée que ce soit moins violent. L’humour y est aussi ?

    (PS : tu as dû oublier une phrase au début de ton article : « esclave du Sud des États-Unis et ancienne propriété »

  3. Ping : Le top bd des blogueurs de Février 2014 | Les Chroniques de l'invisible

  4. Ping : Top ACTU BD des blogueurs – N°3 | Sin City

  5. Ping : Top Actu des blogueurs n°3 Janvier/ Février/ Mars | Les Chroniques de l'invisible

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s