Le combat ordinaire : T2

Manu Larcenet, Le combat ordinaire : les quantités négligeables, Dargaud, 2010.

Le second tome du combat ordinaire s’ouvre sur une citation de Jacques Brel « on ne peut pas dire qu’ils furent esclaves. De là à dire qu’ils  ont vécu… » Une citation qui annonce, d’entrée, une BD touchante. Marco se lance dans un nouveau projet artistique qui rend hommage aux ouvriers qui ont  trimé toute leur vie en usine avec son père. Cette hommage prend une toute autre ampleur lorsque Marco apprend que ce dernier à la maladie d’Alzheimer.

le-combat-ordinaire-tome-2-

Marco est un personnage très attachant c’est pourquoi le lecteur ressent en même temps que lui ce qu’il vit « J’ai passé toute mon enfance à redouter la mort de mes parents… Depuis le fameux « on meurt tous un jour » asséné sans plus de précaution par un oncle quelconque c’était devenu une obsession ». Le suicide de son père est un vrai déchirement.

père marcoLes photographies de Marco plaisent. Il a le privilège d’exposer avec Fabrice Blanc, un maître de la photographie, selon lui. Il est très ému. Sa déception est d’autant plus grande lorsqu’il l’entend dénigrer avec cruauté ses modèles.

combat_t2« J’ai longtemps confondu l’artiste et son œuvre… Ce n’est que grâce à la psychanalyse, par étapes successives, que j’ai vaguement pu dissocier les deux : on peut être un grand artiste et un sale con… On peut faire des choses très belles en étant soi-même assez moche. On peut saisir toute la beauté du monde sur du papier mais n’en jamais faire partie… C’est étrange : comment peut-on être à ce point dépassé par ce qu’on fait ? Mais si l’œuvre est meilleure que l’artiste, pourquoi ne l’améliore-t-elle pas ? La main frôle le divin quand les pieds pataugent dans la médiocrité… Que l’on préfère l’un ou l’autre, le messager et le message ne se fondent peut-être jamais. Mon boucher est un bonhomme abominable, mais son jambon sec est un pur moment de bonheur… L’art et la charcuterie. »

Cette BD est une vraie leçon de vie.

Et s’il fallait mettre une note :

 

Publicités

14 réflexions au sujet de « Le combat ordinaire : T2 »

  1. Ping : Le Top bd des blogueurs de Décembre 2013 | Les Chroniques de l'invisible

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s