Le combat ordinaire

Manu Larcenet, Le combat ordinaire. Tome 1, Dargaud, 2004

« C’est l’histoire d’un photographe fatigué, d’une fille patiente, d’horreurs banales, et d’un chat pénible » résume ainsi Manu Larcenet sa BD.

preview-combat-ordinaire-tome-1-couv-9782205054255-border-300-450

Marco est un jeune photographe névrosé. La région parisienne l’angoissait, il la fuit et s’installe à la campagne. Il y revenait, malgré tout, régulièrement, pour ses séances de psychanalyse. Mais il décide ici de mettre fin à ses longs trajets – 600 km – car il se sent mieux. Nous assistons alors à sa dernière psychanalyse. Il profite de cette occasion pour aller voir son frère avec qui il est très complice, puis ses parents avec qui tout est très compliqué. Et tant qu’à faire il quitte aussi son travail car « il en a marre de photographier des cadavres exotiques ou des gens en passe de le devenir ».

Un jour, il se retrouve à amener en urgence son chat blessé chez le vétérinaire. Le vétérinaire est en fait une vétérinaire, Émilie, qui tombe, de suite, sous le charme de Marco. Et très vite, trop vite même pour Marco, elle veut une grande maison et des bébés… Voilà de quoi accentuer les angoisses du jeune homme. Alors il fuit encore… Dans un premier temps.

« La fuite [ferait] partie du combat » lui répète sans cesse un vieil homme qu’il croise tout au long de cette BD..

manu_larcenet0001Le-combat-ordinaire-1

À travers l’histoire de Marco, l’auteur nous relate l’histoire du combat ordinaire : le combat quotidien. Trouver un travail stimulant, entretenir des relations saines avec sa famille, aimer et en accepter les bouleversements que cela implique, vivre avec son passé et l’outrepasser . Bref Larcenet nous brosse ici une comédie à la fois drôle, à la fois triste et assurément émouvante. Le graphisme est simple mais efficace et contribue à rendre les personnages attachants.

Une BD que je conseille vivement à mes collègues prof’ doc’ !

 

Et s’il fallait mettre une note :

topbd_20131

Publicités

14 réflexions au sujet de « Le combat ordinaire »

    • La BD n’est pas que drôle, c’est sûre, des passages sont tristes et font réfléchir… Par contre je trouve que la mort est un peu plus triste que Le combat ordinaire ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s