Rentrée littéraire 2013

Arthur Loustalot, La ruche, JC Lattès, 2013

Marion (19 ans), Claire (17 ans) et Louise (16 ans) doivent littéralement gérer leur mère, Alice qui après le départ de son mari sombre dans l’enfer. L’enfer rime ici avec folie furieuse et violence destructrice. Les filles aiment infiniment leur mère. Mais il va falloir prendre une décision pour s’en protéger…

la rucheDans la ruche la forme ne rend pas service au fond.

Le fond est assez lourd. Rupture amoureuse, folie, drame familiale en constituent les ingrédients. Alice a tout sacrifié pour ses filles et son mari. Lorsque ce dernier la quitte tous ses espoirs et rêves s’évanouissent. Tout s’écroule. Pour Alice, c’est la descente en Enfer. Ses filles plongent aussi. Alice ne maîtrise plus ses gestes et ses pensées. Sur un coup de tête, elle disparait pendant des jours. Sur quelques mots maladroits, elle enchaîne des crises de folies. Une situation très difficile à gérer pour des filles encore adolescentes qui pour tenir trouvent refuge dans l’alcool.. Très solidaires, elles font front commun pour soutenir leur mère dans cette épreuve. Jusqu’au jour où Alice s’apprête à brûler dans un bûcher géant des meubles en plein milieu du salon… c’en est trop, il faut agir..

La forme complexifie la compréhension. Les dialogues ne sont pas clairement attribués. Les flashback  trop nombreux ne semblent pas suivre une chronologique logique. Du coup, les comeback ne sont pas évidents. Alors, on relit le passage précédent, pour être sûre. Une fois, puis une autre un peu plus loin, encore une autre… cela en devient un peu fatiguant, parfois décourageant.

Malgré tout l’auteur réussit à nous tenir en haleine : jusqu’où ce déferlement de violence va t-il les mener, comment vont-elle s’en sortir ?

S’abstenir si rupture récente.

Et s’il fallait mettre une note :

Publicités

6 réflexions au sujet de « Rentrée littéraire 2013 »

  1. Ah ah ! Un livre pour lequel il faut peut-être attendre l’adaptation cinématographique s’il y en a une un jour … ^^

      • Oui moi aussi (sauf quelques exceptions quand même) mais s’il est difficile à comprendre (notamment au niveau des pensées, etc) je me dis que l’adaptation peut être un moyen de le découvrir et d’entrer dedans. ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s