Le petit livre des couleurs

Michel Pastoureau, Dominique Simonnet, Le petit livre des couleurs. Points, 2007

blog2

« On fait dire n’importe quoi aux couleurs. Lisez les textes qui leur sont consacrés dans les manuels pour graphistes et publicitaires, on mélange tout, les époques, les continents, les sociétés… Pis encore : on les utilise dans des tests qui prétendent dresser notre profil psychologique, si vous choisissez le rouge, vous voilà catalogué excité ! C’est d’une naïveté affligeante. »

Michel Pastoureau s’applique, alors, à replacer dans un contexte historique précis (mais évolutif), ce qu’il considère comme les six couleurs officielles : le bleu « favori de nos contemporains », l’orgueilleux rouge, le blanc virginal, le jaune complexé, le vert roublard et le somptueux noir… Sans oublier ce qu’il nomme les demi-couleurs : violet, rose, orange marron et gris.

Voici, en somme, un livre haut en couleurs !

Et s’il fallait mettre une note :

Publicités

6 réflexions au sujet de « Le petit livre des couleurs »

  1. Tiens, je l’ai lu aussi il y a quelques mois. Je l’avais trouvé très intéressant (mais je me rends compte que j’ai oublié d’en faire la chronique sur mon blog).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s